Apprendre à tricoter un bonnet avec les conseils de nos experts tricot

par
Aimer55

Vous rêvez de tricoter un bonnet facile ? Ce tuto vous dit tout sur la manière de réaliser votre propre bonnet avec le fil de votre choix.

Protéger la tête du froid, c’est la première fonction du bonnet. Il ne faut pas oublier que c’est aussi un élément du dressing à coordonner avec tout le vêtement. La forme, la couleur, les motifs, le fil sont autant de critères à prendre en compte pour créer son bonnet.

Quelle forme de bonnet à tricoter choisir ?

En fonction de la forme de votre visage et aussi de vos goûts, vous avez le choix entre trois formes de bonnet.

Avec ou sans ponpon le bonnet ?

Le bonnet droit se porte avec ou sans pompon. Il est tricoté de manière à obtenir un espace sur le haut de la tête, sans retomber. Optez pour une laine assez grosse ou suffisamment tordue et tricotez un peu serré ou faites un point fantaisie qui resserre le fil, comme des torsades. Le mohair ne convient pas à ce type de bonnet.

Avec ou sans pompon, le bonnet Kalmar est un basique de forme droite. Le pompon lui apporte une finition.

Le bonnet oversize

Le bonnet oversize a une forme droite tombante vers l’arrière (on dit également loose) ou sur le côté. Le tricot doit être souple, voire mou, pour obtenir un bel effet. Évitez de tricoter des torsades ou des points à mailles croisées, en revanche le jersey et les points à mailles doubles conviennent parfaitement. Vous pouvez ajouter un petit pompon.

Tricoté en Top Hair, un fil composé de mohair et soie, le bonnet Tromso peut se porter en loose. Son fil très souple favorise le tombé du haut du bonnet.

Le bob

Enfin, le bob ou bonnet rond couvre totalement la tête. Il a l’avantage d’être très rapide à faire et nécessite le plus souvent qu’une seule pelote de laine. Vous pouvez tricoter un motif géométrique ou un point fantaisie, mais sur une courte distance.

Vite tricoté, le bonnet Narvik épouse parfaitement la tête à la manière d’un bonnet de marin.

Comment calculer la taille du bonnet ?

Le bonnet doit tenir en place et ne pas descendre sur les yeux au moindre mouvement ou trop serrer la tête. On utilise l’élasticité naturelle du tricot pour adapter le bonnet à la morphologie de la tête.
Pour déterminer la taille de votre bonnet, mesurez votre tour de tête et retranchez 6 cm, vous obtenez la largeur de votre bonnet. Par exemple, si votre tour de tête mesure 56 cm, la largeur de votre tricot devra mesurer 50 cm. Les 6 cm en moins seront compensés par la souplesse de la maille.
Cette mesure est également valable pour les enfants, mais sachez qu’à partir de 14 ans, le tour de tête atteint sa taille définitive.

Tricoter un bonnet avec ou sans revers

Le revers est une option et non une obligation. Il permet de renforcer le tricot d’une double épaisseur à l’endroit des oreilles pour les tenir bien au chaud ! Les formes loose ont rarement un revers, en revanche, les formes droites, surtout avec pompon, ont le plus souvent un revers.
Utilisez le revers pour souligner le visage avec une rangée de côtes ou de mailles croisées. Vous pouvez simuler un revers sur un bonnet rond, en tricotant quelques rangs de côtes.

Grâce à sa large bordure de côtes et sa forme allongée, le bonnet Luléa peut se porter sans revers, comme un bonnet loose, ou avec un revers en repliant la bordure côtelée.

Quelle bordure choisir pour votre bonnet à tricoter ?

La bordure du bonnet, à ne pas confondre avec le revers, est un élément décoratif qui permet de mettre en valeur le visage. On peut choisir de lui donner beaucoup d’importance en jouant sur le volume de la maille ou au contraire de la faire très discrète.
Si votre bonnet est loose et réalisé avec un fil fin, ne donnez pas trop d’importance à la bordure, la forme générale fera le reste. À l’opposé, soignez la bordure d’un bonnet droit, c’est le point de départ au motif que vous allez tricoter jusqu’à la pointe.
La bordure en côtes ou au point mousse est un classique facile à réaliser. Il suffit de tricoter 4 à 6 rangs pour obtenir un liseré décoratif. Vous avez différentes possibilités de côtes, 1/1 ou 2/2 étant les plus répandues. Méfiez-vous des côtes qui ne resserrent pas, comme les côtes à l’envers ou les côtes anglaises, elles ne rempliront pas leur fonction et formeront une bordure trop souple, qui aura tendance à s’élargir et ne pas tenir en place.
Si vous recherchez un point décoratif, optez pour les côtes au point de riz (idéales si le reste de votre bonnet est également tricoté au point de riz) ou les côtes en spirale.

Quatre rangs tricotés au point mousse suffisent pour la bordure du bonnet Kiruna, le corps étant tricoté en jacquard.

Une bordure décorative composée d’une grosse torsade souligne admirablement le visage tout en assurant le maintien parfait du bonnet.

Le patron du tricot bonnet

La manière la plus simple de tricoter un bonnet est d’utiliser des aiguilles droites et de commencer par le tour de tête. L’assemblage se fait par une couture invisible, placée à l’arrière du bonnet.
Pour un bonnet droit sans revers, les diminutions débutent entre 10 et 15 cm de hauteur totale. Il faut ajouter la valeur du revers (entre 5 et 8 cm) pour un bonnet à bords repliés.
Les diminutions consistent à réduire environ 90% des mailles sur quelques rangs correspondant à environ 3 à 4 cm au plus. Il ne faut pas rabattre les mailles, mais les diminuer sur tout le rang de façon harmonieuse. Les diminutions se font généralement en tricotant 2 mailles ensemble (pas de surjet).
Pour fermer le haut du bonnet, réunissez les dernières mailles, en passant un fil à travers et tirez.

Les articles suivants peuvent également vous intéresser...
Laissez un commentaire
Laisser une réponse

Home

Paramètres

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter