TRANSPORT GRATUIT A PARTIR DE 40 € D’ACHAT

Fil naturel, fil artificiel, fil synthétique, quelle est la différence ?

100% naturel, laine majoritaire, laine synthétique… Vous vous êtes peut-être demandé ce que ces termes utilisés sur les étiquettes de fils à tricoter signifiaient. Petite définition des différentes qualités de laine.

Les fils à tricoter naturels

Comme leur nom l’indique, il s’agit de fils issus de matières naturelles, exploitées pour leur aspect filamenteux. Il existe deux grandes catégories : les fils d’origine végétale, comme le coton ou le lin, et les fils d’origine animale, comme la laine (fibre issue de la tonte ou du peignage) et la soie (sécrétions).
Tricotez-moi propose une gamme complète de fils à tricoter 100% naturels. Cela signifie que ces fils sont exclusivement composés de matières naturelles.

Depuis quelques années, les fibres naturelles possèdent une norme qui atteste leur statut biologique. Cette norme appelée GOTS pour Global Organic Textile Standard recouvre plusieurs aspects depuis la récolte jusqu'au produit final. La norme RWS a été mise en place pour le mohair et la norme RMS pour le mérinos. Ces normes ne s'appliquent pas aux autres fibres.

Les fils à tricoter artificiels

Ces fils sont produits à partir de fibres d’origine naturelle dont la cellulose a été transformée chimiquement. Ainsi, le bambou est un fil artificiel dont l’origine est la cellulose transformée de la plante. On utilise parfois le nom de « viscose de bambou ». Autre fil à tricoter artificiel : le cupro. Il est fabriqué à partir du duvet qui recouvre les graines de coton. En résumé, les fils artificiels ne sont pas naturels (mais seulement d’origine) et appartiennent à la catégorie des fibres chimiques.

La laine synthétique

De nombreux fils à tricoter sont issus de fibres synthétiques produits à partir du pétrole. Les principaux sont les polyesters et les acryliques (fabriqués à partir de la houille et de la chaux). Ces fils à tricoter sont obtenus par synthèse de composés d’hydrocarbure, d’où leur nom « fils synthétiques ». Ils ont la particularité d'être très peu chers mais exigeants en énergie et en eau pour être produits. Ils ne sont pas biodégradables ni recyclables. Par frottements (à l'usage et lors des lavages), ils dégagent des microparticules qui, transportées par les eaux de ruissellement et les cours d'eau, s'accumulent au fond des océans et constituent une source de pollution à grande échelle.

La laine synthétique imite les fils naturels mais ne possède pas leurs qualités. Ils constituent la part la plus importante des fils fantaisie.

Laissez un commentaire
Laisser une réponse

Home

Paramètres

Menu

Créez un compte gratuit pour sauvegarder des articles aimés.

Se connecter

Créez un compte gratuit pour utiliser les listes de souhaits.

Se connecter